• La nature, je ne peux m'en passer et vous non plus

    Il y a 4 mois - Par Chatelaine

    Je ne rêve pas de rivières de diamants, ni de virées en Bugatti ou de séjours à l'hôtel Ca' dei Conti de Venise à 2 200 $ la nuit.
    Mon bonheur se terre dans le fin fond des bois. Je ne me formalise même pas du logis. Qu'importe que ce soit un chalet rudimentaire ou une tente. Je n'ai besoin que de peu -au moins un canot pour glisser sur un lac.
    Dès que j'en ai l'occasion, je me réfugie à la campagne. La moindre chose y revêt les contours du merveilleux. Les premières lueurs du jour qui nimbent l'horizon, le pic-bois qui s'acharne sur un vieux tronc, les feuilles qui, au vent, improvisent...
    Lire la suite ...