• Singapour, temple du consumérisme, se laisse tenter par les échanges de vêtements

    Il y a 12 jours - Par Fashion United

    Singapour - Sue-Anne Chng, une Singapourienne de 35 ans, avait pour habitude d'inaugurer une tenue différente pour chacun des 15 premiers jours de l'année lunaire, suivant une coutume par laquelle les habits neufs symbolisent le renouveau.
    Mais cette année, elle porte des vêtements de seconde main, échangés dans une boutique pour ceux qui veulent limiter leur impact sur l'environnement.
    Des magasins et des boutiques éphémères sont apparus récemment dans la riche cité-Etat d'Asie du Sud-Est, afin d'encourager les consommateurs à mieux utiliser les vêtements de leur placard.
    Le secteur de la...
    Lire la suite ...