• L'avenir de Tiffany sous l'aile du groupe LVMH

    Il y a 15 jours - Par Fashion United

    Paris - Avec Tiffany, racheté pour 16,2 milliards de dollars, le géant LVMH s'offre son troisième joaillier de prestige et se hisse
    à la hauteur de Richemont, son concurrent suisse propriétaire de Cartier, dans un marché du bijou haut-de-gamme en plein essor.
    « LVMH est de loin le numéro un mondial du luxe, mais il y avait un petit trou dans la raquette : même s'il a très bien réussi avec Bulgari, le groupe n'était pas sur un statut de "leader" dans la joaillerie », commente à l'AFP
    Arnaud Cadart, gérant de portefeuilles chez Flornoy & Associés.
    Six maisons composent la branche Montres et...
    Lire la suite ...